CRÉATION DE 'PATTERNS OF CHANGE'

Le parka d’hiver est depuis longtemps un élément essentiel de la survie d’Inuinnait et est intimement lié à notre identité, notre culture et notre histoire. En 2017, Pitkuhirnikkut Ilihautiniq a lancé le programme Patterns of Change pour étudier l'évolution stylistique et matérielle du parka Inuinnait au cours des 150 dernières années. En plus de revitaliser des langues, compétences et technologies inuinnaqtun importantes pour la création de parkas historiques, le projet a permis de réfléchir aux divers changements sociaux qui ont affecté les Inuinnait depuis leur contact avec le monde occidental.

Le programme de couture Patterns of Change a été géré par l'équipe d'aînés en résidence de Pitquhirnikkut Ilihautiniq, Mary Avalak, Mabel Etegik et Annie Atighioyak. De 2017 à 2019, ces femmes ont supervisé l'enseignement de plusieurs ateliers communautaires conçus pour cinq parkas Inuinnait représentant des augmentations de 30 ans de la trajectoire historique des Inuinnait. La création de chaque parka a été minutieusement étudiée et minutieusement cousue en fonction des matériaux, des processus et des styles de l’ère historique qu’ils représentent. Pour la parka la plus ancienne (1880), des matériaux ont été récoltés dans la terre et des outils de couture ont été fabriqués à partir du martelage de cuivre de source locale. Pour des parkas ultérieurs (1930 et 1950), des bas de laine, des machines à coudre et des fournitures d'hiver militaires de précision artisanale ont été localisés sur la base d'observations minutieuses de photographies historiques et de recherches dans les catalogues de la Compagnie de la Baie d'Hudson.

Annie Atighioyak et Mabel Etegik avec l'exposition de parka Inuinnait récemment complétée à Pitquhirnikkut Ilihautiniq

Malgré l'accent mis par les ateliers de couture sur la précision historique, l'objectif de ce projet était de transférer les connaissances sur les parkas Inuinnait à l'avenir. Le programme Patterns of Change a largement collaboré avec des experts en langues pour documenter la terminologie fine de l'inuinnaqtun relative aux vêtements et aux techniques de couture des Inuinnait. Les ateliers de couture ont encouragé les participants à apprendre des aînés, mais également à appliquer ces connaissances à la création de parkas pour leur famille et leurs amis. La dernière exposition Patterns of Change est accompagnée d'une bibliothèque de motifs de couture communautaire interactive qui encourage le traçage, l'emprunt et l'échange de motifs de couture publics.

Pamela Gross visite une collection de parkas historiques Inuinnait au Musée canadien de l'histoire.

Le cours de traduction en Inuinnaqtun au Nunavut Arctic College travail avec les aînés à Cambridge Bay pour documenter la terminologie entourant la fabrication de parka.